La ponctuation

IMG_4523.JPG

La ponctuation, cet appareil de baïonnettes,
Me sert à pardonner lentement ton départ ;
J’ai attendu, vois tu, une réaction à mes avances ;
Mais ceux qui passent leurs nuits sans dormir
Se lèvent au matin dans la compagnie
D’une angoisse épuisée en espoir. Ils ouvrent
La phrase cruelle d’après les points de suspension,
Et vivent le reste de leur vie dans un lieu d’abandon
Qu’ils finissent par nommer quartier libre.

Crédit image : inconnu – me contacter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s