La disparue dirige la battue

IMG_3689.JPG

Ma soeur fut la plus Juive,
Cette femme qui avait le pouvoir
De maudire en riant
Jusqu’à elle même.
Elle rejoignit la battue
Prenant les traits du gibier ;

Quand il fut clair, après des heures
De quadrillage systématique
Qu’on ne retrouverait pas
Le corps indemne,

Puisqu’elle était depuis le début
A nos cotés penchée sur sa trace,
Nous prîmes avec elle
La route des pierres.

Crédit image : Joseph Todorovich

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s