Fluctuat nec mergitur

IMG_3532.JPG

J’étais à Paris, y étiez vous encore,
J’y ai vu voguer un navire gigantesque
Qui se trouva pris dans les barricades.
Se tenait debout sur les dunes mouillées
Cette infinie capacité à prendre les gens
Pour des imbéciles. J’y étais quand
Les charités de théâtre voulaient établir
Par le vote une dictature de la surprise.
J’étais à Paris, y étiez vous jamais
Quand on essayait de faire la différence
Entre les fumées qui nous y fîmes pleurer.

Crédit image : inconnu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s