Acheter la ville afin qu’elle restât vide

classical-paintings-modern-settings-alla-mingalyova-3.png

Ce pays existe déjà ;
On y a rapproché les inégaux
Et simplifié la manière
Dont ils le deviennent.
La seule politique de concorde
Est celle du cadastre,

Pourtant on achète la capitale
Afin qu’elle reste vide.
Les habitants les moins assis
Y demeurent en substituant
Leurs bruyantes vertus à la
Monnaie unique :
Ils sont grassement payés de mots inutiles.

Et la première chose à émettre
Dans l’ère du chiffre inégal
Fut cette sphère d’airain en orbite,
Et la deuxième fut
Une chienne bientôt crevée
Aboyant à la fin du débat.

Crédit image : Alla Mingalyova 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s