Le pli de la génisse

008-daido-moriyama-theredlist.jpg

Je te vois en rage,
Frère récent, privé
De femmes
Dans cette avenue
D’arguties.

On aura beau dérouler
Le texte
Tissé de mensonges
Autour de la vertu
Des imbéciles du moment,

Frère public,
Je te vois en nage,
Le pouce de la révolte
Passé dans
Le pli de la génisse.

Ta ville est faite d’entiers
Et tu viens l’acheter
Jusqu’à ses ramparts
Pour qu’elle retrouve
Ses limites décentes.

Crédit image : Daido Moriyama

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s