L’aveu

20246504_10155477710233953_2435929403905382514_n.jpg

Dites moi votre art et tout ce qui s’en suit,
Dites moi donc pourquoi vous dansiez ici,
Et je vous dirai celui à qui vous pensiez.
Dites moi votre peine vague
Et ce qui la précède, dites moi votre age
Et tout ce qui s’enfuit.
Dites moi tous vos modus operandi,
J’oublierai ainsi le pourquoi de votre agonie.
Dites moi ce qui vient après elle,
Dites moi ce qui s’en suit
Puisque c’est l’Eté et c’est la nuit qui s’enfuit.

Crédit image : Jonathan Pierredon/Emilie Bissonnier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s