La conversation

Quentin Tarantino and Dylan McDermott on the set of Destiny - Hoher Einsatz in Las Vegas directed by Jack Haran- 1995.jpg

La ressentez vous la nostalgie des hommes à qui manquait la conversation
Quand ils voulaient ne pas parler pour bien se taire
Car ils voulaient des mots qui ne soient qu’à eux
Et à ces mots ils voulaient donner une réponse
Qui ne soit qu’à celui qui la recevrait
Dans ce temps de la conversation qu’il y ait une compréhension
Qui vaille assez bien l’amour
Le ressentez vous ce jeu à deux de l’unique
Et qui est un prestige luxueux de la durée
Dans la conversation qui est un feu de camp
Autour duquel il y a d’abord un homme qui se prépare
Face à un brasier et que vient rejoindre un autre
Qui a froid lui aussi et qui justifie le feu pour le premier homme
Car c’est toujours ainsi que se passèrent les choses
Un homme puis un autre qui se reconnait et même si
La solitude a procédé de son économie sur le monde, bavarde
D’idées pleines de faits, ce n’est pas la donnée qu’attend l’homme
Saisi de la nostalgie, il attend le silence entre deux mots qu’il prononce
Il attend qu’un autre lui coupe la parole l’ayant compris
Et que cesse un instant la disparition des deux.

Crédit image : Quentin Tarantino and Dylan McDermott on the set of Destiny – Hoher Einsatz in Las Vegas directed by Jack Haran, 1995

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s