Je remonte dans l’enfance à angle droit

Graham Little - Amber Lady- 2011.jpg

Je remonte dans l’enfance à angle droit
Et tes traits s’adoucissent en oubliant la vie
J’égrène la joie de te retrouver par la magie
D’un folioscope inventé juste pour moi
Et j’ai revu les films avec les sous titres
De ces langues qui nous ont accompagné
Certaines dont nous ne voulions parler
Mais qui disaient l’existence parfaite des autres.

Des autres parmi les ruines, il y en eu ;
Et parmi les splendeurs, il y en eu aussi.
Les médias ont changé, le papier est à vue
Et parcourant l’herbier de pixels, je souris :
Tu fais très adulte sur cette planche récente.
On dirait que tu es perdue, que tu patientes
Et quand je remonte avec toi dans l’enfance
C’est ta joie qui me fait prendre patience.

Avec ton départ, une partie de moi s’achève
Ainsi se rompt le lien des visages aux choses
Il me reste les rares icônes où tu reposes
Dans ces plis où j’ai jadis caché la fève
Quand tu nommais la tribu sous la table
En espérant une fortune inoubliable.

Crédit image : Graham Little – Amber Lady, 2011

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s