Ce carnage américain

Robert De Niro by by Steve Schapiro in -Taxi Driver- directed by Martin Scorsese- 1976.jpg

Il est arrivé à l’Amérique d’être belle,
Forte, elle le fut toujours mais
Après avoir essayé les diverses façons du bien,
Elle commençait à douter de ses éléments
De fortune les plus avides, et de ses labyrinthes
D’acceptation les plus têtus.
Ses sentinelles sont devenues violentes
Et doivent articuler par les pierres
Dorénavant comment rendre cette justice.
Alors comment finit-il ce carnage américain
Qui transforma les ouvriers en soldats ?
Et chaque transformation du capital se dévide
Tandis que dans le dos des hommes
L’usine se peuple de machines
Et seul demeure du monde ancien
L’étau bleui, l’étau qui, de sa poigne
Impitoyable rappelle qui est le maître. Ce pays
S’achève par des slogans dont la langue
Est celle de l’idiotie, par le feu qui détruit,
Par la flamme qui éblouit avant de guider.

Crédit image : Robert De Niro by by Steve Schapiro in « Taxi Driver » directed by Martin Scorsese, 1976

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s