Je mens

Face à la vie, dans le gouffre déjà
Je mens comme un témoin oculaire,
Car il y a une métaphore au début de chaque chose aimée
Qui permet de commencer à l’aimer.

My avatar, the useless same, the useful apart
You disappear, from websites and
From social networks. Hounded, you’re the escort
Pleading guilty of distributing obscenities across state lines.

Trop souvent les choix éthiques consistent à
Argumenter le plus longtemps possible
Jusqu’à ce que les conséquences arrivent de façon inévitable,
Sans qu’on ait décidé pour ainsi dire.

Par ailleurs, les actions et les réponses constituent
Autant d’arbitrages qui éliminent les gains faciles
Et rendent imprévisible l’avenir.
Il me semble qu’il y a un lien entre ces concepts.

Il y a une incertitude au moment de chaque contrat,
My avatar tells me it is so on a signup screen.
Je mens toujours, sans l’avoir décidé,
Sur le temps que j’ai perdu.

My avatar refuses to leave her details
And disappears from my secret life
Emportant avec elle les râles
Derrière les portes de Paris. Je mens

Sur la vie qui s’est perdue dans une métaphore
Et la descendance des choses aimées, sur
L’avenir illisible même quand il est passé
Et qu’il est un masque à mes pieds.

Maintenant il est trop tard, je mens
Comme une métaphore au milieu des choses
Et qui voulait dire voici l’illusion,
Voici mon avatar qui m’aidait à vivre.

Crédit image : Fellini

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s