Retour au bercail

C’est bien différent Orly,
Avec les filles belles qui commencent leur vie adulte,
Avec les gens qui partent en vacances plutôt qu’en réunion ;
Habillés de pantacourts comme des ploucs à la glandée.
Il y a aussi les images de Brel revenant des années 80
Et qu’on a surpris affaibli dans le hall
Aux bras de sa dernière chanson.
Je me souviens de quand j’étais un UM au milieu du gué.
Et comme d’autres plus vieux de mon clan,
Je ne cesse de revoir ces Jérusalems d’anciens divorces.
Elles n’ont pas de date précise,
Elles règnent dans l’espace immense, placées derrière
Le soleil blanc des retours au bercail.

Crédit image : Inconnu (illustration collée sur la dernière page de The crippled giant de Milton Hindus)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s