It thins the veil

On hearing the song we together sang
After her husband passed,
Audra Hibbs said :
« It thins the veil between everything that feels binary. »
She went on, her pockets full of zeroes
And her mind full of ones.
The large world had left her a will and some distance,
It had left her a son sailing about in a small boat,
To whom she said « I’m so grateful »
As he grew and left.

Image credit : Sam Cannon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s