Se mentir à soi même

IMG_5255

Avant d’être le grand égalisateur des vies personnelles, le virus est d’abord le grand révélateur de nos sociétés. En particulier il permet de distinguer en fonction de l’efficacité collective.

Nous allons passer les prochaines années à faire l’analyse de cet évènement majeur. En France en particulier on devra comprendre pourquoi on a tiré toutes les mauvaises leçons de la grippe H1N1. Une des leçons qu’on peut déjà garder en tête pour les temps troublés qui viennent est la suivante : certaines sociétés se sont menti à elles mêmes.

Voilà c’est toute la leçon : on peut ne rien préparer et le dire, c’est terrible mais clair, on peut se préparer et en parler peu, c’est prudent, mais ceux qui ne se préparent pas et prétendent l’inverse auprès de leurs populations sont balayés.

La France avec son système de santé le meilleur du monde, championne des prélèvements obligatoires, critique ricanante de l’action passée de ses gouvernants sur la grippe H1N1, a prétendu s’être préparée. Elle a menti et ce mensonge qui venait de très loin se voyait partout, jusque dans les déclarations des gouvernants à l’endroit des masques ou des tests. Puis, récemment, le gouvernement a compris son erreur. Depuis peu, il ne ment plus, il ne rassure plus.

La Corée s’est préparée sans faire semblant et elle fait face. La Chine s’est menti à elle même en mettant sous le tapis les problèmes comme le fait chaque dictature, elle a pris de plein fouet l’épidémie et créé les conditions d’une contestation qu’elle mettra du temps à éteindre. L’Allemagne s’est préparée, et n’ayant pas menti, elle sait faire face.

Mais, et c’est plus intéressant – plus scandaleux si l’on veut – l’Australie ne fait presque rien, elle le dit et sa population s’adapte. L’Australie est peut-être cruelle, mais elle ne ment pas sur ce qu’elle est. Sur l’épidémie pas plus que sur les incendies.

Vaclav Havel parlait en son temps de faire face à la dictature en disant sans cesse la vérité à voix haute. Son propos était d’exposer les contradictions de l’idéologie totalitaire en lui opposant la réalité et l’humanité. Notre condition matérielle est meilleure mais nos esprits sont sujets aux mêmes biais, si nous n’acceptons pas qu’on nous dise la vérité, comme celle par exemple de n’être pas protégés et de le savoir, ou d’être protégés et de le payer, nous n’aurons pas la vérité.

 

Une réflexion sur “Se mentir à soi même

  1. Très bien et ce n’est pas fini car le déconfinement ne va pas être simple

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s