Bêtise contagieuse

IMG_5175.jpg

La ville est prise, m’entends tu, la ville est prise ;
Chaque citoyen que tu croises déclare sur l’honneur,
Chaque pas que tu fais expire devant lui
Son million de points de suspension ; avec moi
Les bars ferment, les hotels se refusent, la route
Est une ligne droite entre ses deux murs.

J’ai passé de longues heures en 2015 à écouter
Le silence se déployer dans une maison pleine,
A se battre contre l’ennemi du dedans,
Et faire comprendre aux adultes la nature de leur
Bêtise germée. Je te sacrifie encore à la bêtise, et
J’enrage de n’être qu’un bourreau en civil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s