Quelque chose de tendre

IMG_4011.JPG

Nous ne sommes plus amis ;
Nous ne nous parlerons plus jamais
Sans le vouloir des choses et des êtres.
Mais quand tu m’interrogeras, je te dirai la vérité,
Et quand ce sera mon tour, tu me diras la vérité.
Il ne s’agit plus d’amitié mais de la ville voisine,
Ou plus rien ne s’économise
Dans le temps qui est passé,
Nous avons vu nos visages respectifs,
S’étant croisés dans les transports,
Et n’aurons plus aucun pouvoir contre la vérité.

Crédit image : Jean Jacques Bugat

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s