Par année, par mois, par amour

D76lv-5XkAEaVxz.jpeg

Par année, par mois, par amour, je quitte à regrets
La province de tes libéralités. Je respire un air oublié,
Je quitte à rebours l’heure, la semaine, et le jour,
Où j’ai pu te revoir, regard noir, cheveux courts.
Ne grandis plus, c’est trop court, mes lettres reviennent
Toutes à zéro après un long détour qui les bleuit.
Par année, par mois, par amour, je pense aux histoires
Qui finissent sans le vouloir, par application ou par oubli.

Crédit image : Kurt Solmssen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s