Le festival des ravages

D4Pn957U8AAKFTD.jpg-large.jpeg

Un roi à dents dures
Qui fait tourner son engrenage politique,
Une femme qui dit non à tout, un jury
D’hommes portant signes obscurs à leur boutonnière.

Ces machins magnétiques,
Ces engins digitaux,
Les films qui racontent, festivaliers dont
Les histoires sont les maîtresses.

Les actrices laides et rares, jeunes y comprises.
Le temps qui marche en robe fendue.
A chaque fois les mêmes
Minuscules esclandres.

Tout ce qui circule sans cesse
En rouge sur le tapis roulant,
Alors qu’on s’impose de conserver
Les conditions aux limites.

Ces gens se saisissent de causes ;
Ils pensent vrai que le monde
Puisse être sauvé
Par sa propagande.

Et comment nous pensons avoir
Des idées neuves,
Quand la vérité de l’époque
Est celle du palmarès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s