Attroupements, machines reconstruites

Lawrence Durrell.jpeg

Un ami me dit de loin : à ton age tu ne seras jamais plus enchanté
Par ce que tu pourrais imaginer. Sa formulation est d’avantage définitive,
Il sait que les chances d’être émerveillé après 40 ans sont négligeables.
Il m’accorde encore la possibilité d’une nomenclature, la surprise
Sera limitée à dire les choses connues de façon plus précise.
Dans le secret de ma machine qui boucle, je reformule son verdict :
Il ne reste que des mauvaises nouvelles dans la pochette surprise.
Et quand on veut faire l’original, même la manière dont on se détruit
Est convenue ; il a raison depuis son impitoyable observatoire ;
Après le sommet vient une machine reconstruite soit un attroupement.

Crédit image : Lawrence Durrell

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s