Ta naissance

Andrew Wyeth.jpeg

Les naissances se succèdent dans le code civil
Vers un horizon où le père est facultatif,
Et le monde conspire à partir d’un étrier
Où la mère offre les sensations premières
Tâchées de sucs et de lait, de matière et de sang.
Tu t’es souvenue des circonstances dans
Chaque colère qui te saisissait, et je te portais
En premier, puis ne cessais de te porter
Jusqu’à ce que nous ayons compris notre sort.

Crédit image : Andrew Wyeth

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s