Les encombrés

5OUXQAOW6FDGZFDTACR7ZREESU.jpeg

Une vie plus longue ne changera rien à l’affaire
Qui nous occupe avant que d’être lassés. Jeune,
Nous n’avons le temps que pour une seule alchimie,
Celle de ne transformer qu’une seule de nos peurs
Choisie parmi l’éventail qui va d’autrui à soi même.
Les autres angoisses, nous les portons en contrebande,
Et nous les cachons, pour n’exhiber que celle
Qui eut disparu nous donnant ce visage évident.

Crédit image : Colville

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s