Marquis de trop

 andré kertész.jpeg

Il suffit d’offrir à un homme curieux
Une énigme à résoudre
Pour qu’il devienne un dieu à sa manière.
Quand j’errais dans Thebes muette
Je savais quel était mon rôle.
Des êtres tangibles on connait ce qu’en diront
Dans le temps, les arrangeurs et
Tous ceux qui essayèrent de comprendre
Ou au moins de dire la vérité.
Grace au mot, j’ai toujours été noble.

Crédit image : André Kertész

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s