Et n’ayez pas peur du noir

IMG_3465.JPG

Dormez la porte ouverte dans les hotels des quartiers louches,
Décidez au dernier moment sur votre couche ; n’ayez pas de monnaie.
Parlez la bouche pleine pour les bonnes raisons d’un repas de gala.
Buvez les verres étroits abandonnés par ceux qui s’en vont sur la piste,
Dansent leur soûl, et se tournent vous adressant leurs regards obscènes.
Choisissez alors le plus laid, le plus gauche, celui qui vous rendra folle.
Rentrez chez vous, il vous suivra comme du gibier qu’on intrigue.
Soyez la première à éteindre la lumière, et n’ayez pas peur du noir.

Crédit image : Ordure Bizarre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s