L’idée fixe comme trésor

Je reviens d’un lieu fait de marbre posé à plat
Sur lesquel ruisselle souvent la pluie,
J’ai marché tout du long cachant mon trésor
Et durant cette journée vécu d’une idée fixe,
Te rendre grâce, te reconnaître de loin.
Le temps n’offre plus l’occasion de connaître
Les choses vivantes qui d’abord furent indemnes.
Amant, choisis de vivre en étoile, au centre place autrui car
J’ai revu ma tristesse à la baisse. Le monde
Se lassera bien un jour de disparaître avant nous.

Crédit image : inconnu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s