Premier de cordée

pentti-sammallahti-warm-regards-03.jpg

Ce n’était pas fini, ainsi
Ça commençait par les mêmes
Chiffres, du père et du fils.

Fils certain parti en catimini,
Tu nous a laissé en main
Une longue liste. Celui qui lisait

Est parvenu à mon nom à l’aube
Et j’ai répondu dans un pays d’emprunt
Puis j’écoutais le refrain qui vient.

Tout ce qui vient, vient de toi,
Premier de cordée, tu nous a laissé
Un Eté sur les mains.

Crédit image : Pentti Sammallahti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s