Des chiens bien singuliers

DXJ8XLLXUAAfFDa.jpg

Voilà ça revient cette révolte dans les naufrages routiers
Au coude à coude poussant dans la neige,
Et la patience devant l’évènement qui nous épuise.
Voilà ça revient le partage sur le capot des cartes d’état major
Avec ici l’enfance des innocents, ici la vieillesse des étrangers,
Et le temps interstice qui les rend possibles.
Revient aussi cette envie de marcher en groupe
Vers un objectif qui ne soit pas tout à fait à soi, placé
Juste en dessous de la surface, avec la violence,
Et la nostalgie d’un commun qui ne le fut jamais.
Ça revient par une manière de ne pas se perdre
Dans les détails, points de rouille de la vie réelle.
Ça revient tout le temps par l’absence d’inquiétude
Qui veut que rien ne s’arrange sans en découdre.
Vous tous, êtes des chiens bien singuliers
Ayant tant de maîtres que le principal reste dans l’ombre.
Mais dès qu’on l’expose à son défi, il revient
N’ayant rien perdu de sa manière de nous dresser.

Crédit image : Anthony Jammot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s