Il y avait la guerre en eux

REILLY_TUPAC_CAESAR_eime5g.jpg

Je n’ai pas peur de l’unanimité ni d’avec quelle fortune prendre des risques,
Je viens de l’époque de la cabine téléphonique.
Les désaccords pouvaient encore mourir d’épuisement,
On imaginait pas résoudre sur le champ les colères.
Et nos leaders eux aussi n’étaient aucunement révélés par la lumière,
Ils étaient contre la peine de mort avec difficulté,
Pour l’avortement avec difficulté, avec les minorités avec parcimonie.
Mais surtout il y avait en eux la guerre. Nous ne pouvions pas les aimer tout à fait,
Ni les haïr complètement puisqu’il y avait la guerre en eux.
C’est à dire qu’ils pouvaient créer l’histoire, qu’ils l’avaient créée et
Nous n’avions pas encore de passé mais déjà étions jaloux de nos dieux.

Crédit image : Reilly – Tupac/César

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s