Dans la dernière quinzaine de Décembre, le travail

DQtevAkVwAAiNFi.jpg-large.jpeg

Dans la dernière quinzaine de Décembre, le travail
Réduit les jours au manichéisme de décisions qui s’enchainent,
Et l’introspection est remise aux silences de fêtes habituelles.
Dans l’écroulement vient régner le tri, cette quinzaine est un dépotoir.
Mais moi, je crois que l’avancée en age est une extension du signe égal
A toute chose qui essaie de s’enfuir. Et le travail,
Le véritable travail consiste à rapprocher ce qui veut différer,
Et la pensée peut classer,
Le signe égal règne par chaque unité égrenée derrière soi.

Crédit image : inconnu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s