Les coings

iu.jpeg

Fruits d’une réticence renonçant au moment du pardon
Je bois ce soir une bière blanche qui s’entête dans l’amertume.
Et la confiture du pardon est posée sur une table de ma mémoire.
Fruits en quartiers qui naissaient au sens dans les mains de l’ancien
Voilà que je dinais en rattrapage d’une journée d’agonie.
Longtemps furent-ils mon point d’entrée dans la nouvelle année
Maintenant ils me rappellent ce qui m’avait tant protégé.

Crédit image : nature morte aux coings – Vincent Van Gogh

Une réflexion sur “Les coings

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s