Les nouvelles césures

CHIRAC-02-1_2048x2048.jpg

Avec ses pistes cyclables et ses voies sur berges réservées,
Paris est devenu un labyrinthe bourgeois.
Mais les réalités vitales n’ont pas disparu,
Il se trouve que le lieu est maintenant
Un territoire riche et lisse alors que
Les Minotaures et les Icares évoluent en banlieue proche.
Les voici donc les nouvelles césures,
Celles qui passent par le transport puisque la moitié de Paris est vide.
La gigantesque horloge d’Orsay parle en place de sommeil
Et voyez comment la fable qu’on se compte est ruineuse :
Paris est calme comme une bombe et sa belle image
Est gangrénée de poésie comme d’entre soi.

Crédit image : Jacques Chirac dans ses oeuvres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s