A travers un verre sombre et par le moyen de maximes obscures

IMG_2475.jpg

Quand la nation admet ses erreurs elle remonte le bief dans lequel l’histoire l’a versée. Et lorsque seule est prise en compte la logique de l’excuse, passe-t-on à coté de l’essentiel. Il s’agit de retrouver l’usage de tout son passé. Car les tragédies mettent nos richesses derrière une vitre épaisse et sale. Et quand celle-ci n’est pas brisée, celles ci restent hors de notre portée.

Lorsque l’Allemagne reconnaît l’horreur du nazisme, elle retrouve aussi l’accès au romantisme Allemand, à la philosophie et à la science Allemande qui en précédèrent la naissance. Quand nous reconnaissons les avanies d’une France qui se fourvoie au Vel d’Hiv, nous sommes de plain-pied avec les Justes de France qui furent notre fierté, et avec tous ceux qui participèrent à la protection des trois-quart de la population Juive.

Demain, quelqu’un prendra ses responsabilités vis à vis de la colonisation Française en Algérie. Et nos débats seront vifs car le traumatisme fut aigu. Mais une question se posera au moment où l’attente de certains se trouvera étanchée. Qu’avons nous retrouvé ? quelles richesses dormaient derrière cette vitre épaisse et sale ?

Car c’est par le deuil de l’orgueil de nos pères et par la responsabilité retrouvée des fils que l’on acquiert le droit de jouir à nouveau de leur bien commun, légué par d’autres de la même et discontinue nation. Je vois bien comment ces idées de repentance ulcèrent ceux qui souhaitent vivre sans culpabilité, mais le monde occidental connaît un défi neuf et croissant qui exige d’articuler l’universel et le communautaire.

Et l’histoire ne peut être uniquement le lent déroulement de l’alphabet d’une nation. L’histoire est notre universel le plus proche. Il faut reprendre possession des lettres. Il faut dire les mots qui apaisent, les mots qui fâchent et les mots de passe. Ce sont les mêmes.

Crédit image : Rennie Davis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s