Un anniversaire

IMG_2414.JPG

En ce pays constellé de calvaires
Où la terre patiente en demi-cercle,

Penses tu qu’existent la moyenne des lunes
Et la moyenne des marées ?

Ou bien qu’il y ait plutôt une trajectoire,
Et la difficulté de savoir si derrière elle

Il y eut un nom. Il y eut un nom de métèque
De souffleur de bougies tenace,

Il y eut un nom de prêtre
Préparant les hommes à la concurrence,

Rassemblant les forces saines
Face au réel qui tenait d’un point de colle.

De cette inquiétude, j’ignorait l’étendue,
Je vis la ligne seule,

Et comment elle exulta de façon claire
Après m’avoir été obscure.

Crédit image : Constance Benqué

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s