Une armée de narration

Johann Sfar.jpeg

Le coté artificiel des commencements ne me gênait pas
Car je construisais patiemment une armée de narration
Marchant sur mes approximations du départ.
Et ses manoeuvres furent une capitulation de l’incertitude.

Les mensonges sur l’objet de ses craintes,
Et les mensonges sur son identité,
Ni l’école, ni la chambre, ni l’église, et cet ensemble de lieux
Où une âme très grasse s’accouplait à un corps très pesant –

Comme un être informe monstrueusement mis au monde –
Aucun n’allait tout à fait dire l’histoire
Dans les détails brutaux nécessaires au blason.
Mais la vie est une représentation, elle est une intention,

Car l’or rappelle comment l’occupation est un emploi de broc –
Et cet empire de la personne sent l’échec,
A l’instar de la gloire dont l’odeur corporelle est identique –
Et j’ai vu des étoiles apparaître et des choses nouvelles ;

Si nous arrachons des fragments, bâtissons des montagnes,
Et si rien ne rémunère notre effort, exagérons notre aplomb de pixels.
Il appartient d’avoir les grandes mesures des météores
Appuyées sur le front. Il importe d’appréhender

Les navires dès l’horizon, de suivre les novices des cartes,
Ou de savoir bien comment immobiliser la toupie
Sans qu’elle ne révèle la totalité de son magistère ;
Il appartient de jeter ce dé sans le savoir.

Je sais bien que c’est la colère que je choisis
Quand la première réaction devant la dissolution
Est que la vie fut courte mais la plus fertile impression
Exige qu’elle fut incandescente en chaque point.

Voilà ce que j’ai dit. J’ai dit que le foyer était ardent sur la ville,
Comme un évènement ourdi à partir d’un lieu caché.
Et le mouvement d’invasion alentour était mon histoire,
Celle d’une armée de vrac manoeuvrant vers le récit.

Crédit image : Johann Sfar 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s