La loi du retour

William Gedney- -Kentucky-- 1972.jpg

Les livres en place auront l’air de le rester tout à fait
Mais ils seront complices du grand dérangement,
Car tu laisseras derrière des boites pleines de pleurs
Et tes casquettes masculines portant des slogans
Ne t’imagine pas que cette économie fut immobile
La maison mère n’aura pas la même odeur familière
Lorsque tes parents sortiront du soir pour t’y accueillir
Tu penseras qu’à l’extérieur rien n’a vraiment changé
Alors que le chemin de retour se déroule derrière toi.

Crédit image : William Gedney, « Kentucky », 1972

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s