Le désir

Reception Desk at General Motors Technical Center- 1965. Kodachrome by Balthazar Korab. Eero Saarinen- architect.jpeg

Un soir, vous serez entouré de collaborateurs
Prétendant possible de racheter
Ses désirs à un coût raisonnable.
Ils diront comme une sagesse
Qu’il est à votre main de réduire
Le découvert émargé dès la naissance,
Au montant juste nécessaire à l’exercice de la vie.
Dans ces désirs toutefois il y a
Celui de savoir et il est indissociable de celui
D’être. Le fait qu’il ne se manifeste pas
Au même endroit est une illusion de l’espèce.

Crédit image : Reception Desk at General Motors Technical Center, 1965. Kodachrome by Balthazar Korab. Eero Saarinen, architect

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s