Celles qui voyagent et ceux qui restent

pasolini anna magnani.jpg

Celles qui voyagent et ceux qui restent,
Tout assis et pensant à ce qu’ils avaient à dire,
Et qu’ils turent par ces baisers qu’elles eurent.
Elles dirent des paroles immenses et d’or
Et ces mots qu’elles dirent, et ce qu’ils comprirent
Dans cette trop courte veste attendant le départ.
Ceux qui voyagent et celles qui restent
Au quai d’un port, d’une gare ou d’un cimetière
Car tout est pareil dans notre commune affaire
Il nous reste qui de cette farce ? tout à la peine
Tout à la rengaine. Ne nous aimez donc pas
A notre primeur s’il vous faut disparaître au tiers.

Crédit image : Pier Paolo Pasolini & Anna Magnani lors du tournage de Mama Roma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s