L’astragale

IMG_1580.jpg

Lancez donc une pièce, face sort. Recommencez ;
Et face sort encore, puis sort face, et face toujours.
Vous voici au point de reddition auprès d’une justice
Qui viendra rétablir l’équilibre, car surement
Pile doit venir, mais voilà que la chose s’envenime :
Face sort sans cesse, une dizaine puis une centaine de fois.

C’en est fini de jouer, il ne fallait pas susciter
Le scandale. Peut-être cette pièce est-elle truquée mais
Puisqu’elle ne l’est pas, c’est une monotonie de pile
Qui vous guette. Pile arrive enfin en une charité
Mais il est seul et suivi de face et de face toujours.

Alors vous n’y tenez plus et jetez la pièce avec abandon,
Dans ce combat solitaire une chose banale s’égalise :
Autant de piles que de faces viennent s’ajouter à la somme
Et une inerte moyenne s’établit très loin
Du déséquilibre des origines.

Voilà ce qu’il faut retenir. Nous aimerions qu’intervienne
Une justice abhorrant la pureté scandaleuse. Elle existe certes,
Mais, cruellement. Plutôt que de rétablir les plateaux
En comptable scrupuleuse de notre indignation,
Elle les dilue dans une arithmétique sans fond
Et notre vie est plus courte que son ouvrage.

De notre vie, il ne restera à peine que le résultat de nos gestes,
Celui-ci est déjà connu et il vaut ce que vaut la durée.
Compteront surtout le nombre d’essais et
L’espoir rageur qui nous aura guidé à chaque lancer,
Autrement dit : la main et la vertu qui l’a motivé
Dans cette statistique à notre taille.

Crédit image : Liu Bolin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s