Sur mon 31

William Eggleston- -Untitled-- 1965-1968.jpg

Je passerai par des lagunes dont j’ignorais les Venises,
Mon deuil ici est terminé. Il est temps de déployer
La voilure du grand optimiste au vent qui patiente.
En présence de la mort, les hommes sont dénudés tels des fils.
Je fais à l’écrit des lapsus funestes, que voulez vous
Maintenant il est temps de ranger ses affaires.

Crédit image : William Eggleston, « Untitled », 1965-1968

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s