En Europe

souvenir-futur-laurent-kronental-5.jpg

Puisque les migrants meurent à fond de cale ou asphyxiés dans des camions de fortune perdus à tes frontières lointaines, souviens toi que tu fus d’abord un étranger en fuite avant que tu puisses être un citoyen.

Puisque la guerre s’est déclarée à tes frontières, en Yougoslavie, en Ukraine, au Maghreb sans que tu ne choisisses ni ne saches à temps y jeter tes oppositions, souviens toi des lieux plus anciens où passaient les lignes de front.

Puisque la Grèce fut sauvée sans que les Européens n’adhèrent, souviens toi que tu as été misérable et que ce fut en partie du fait du sujet et en partie du fait du roi.

Puisqu’il semble exclu de choisir d’être Européen sans n’être rien – je veux dire sans être avant tout d’une nation, sous peine de ne pas savoir exposer et défendre la séparation des champs de l’idéologie – souviens toi qu’un jour on choisit Valmy au regret des circonstances et que tout est question de focale.

Crédit image : Laurent Kronental

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s