Il n’est jamais plus tard que minuit

CQqS-t_WoAAaGMo

Nous posterons nos soldats sur les toits avec de longues lunettes
Et comme Péguy l’exigeait, demanderons à voir ce que l’on voit.
La question nous a été posée maintes fois : qui sommes nous ?
Et à cette question nous avons répondu sans nous lasser
Nous sommes celui qui fumait sa dernière cigarette au mauvais endroit,
Nous sommes ce soldat qui meurt en civil dans l’embuche,
Et nous sommes ce Juif qui décède en courant, nous sommes
Ce blasphémateur qu’ils exécutent pour faire jouir un dieu sans visage.
Il est clair maintenant que les coups de feu tirés dès Vaulx-en-Velin
Marquaient le début de la chute d’une culture en tout point
Inférieure au livre que nous avons choisi par le vote et la loi.
Ce que ne savent pas nos tourmenteurs, tient en une phrase :
Il n’est jamais plus tard que minuit, et nous avons la patience
De les réduire par nos persévérances. Ils disparaitront

Un par un comme des aberrations dans les collimateurs de nos lois.

Crédit image : WTC

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s