Dans l’ennui il invente le pantin des couples adultères

EV7CoehXsAgchvm

Dans l’ennui il invente le pantin des couples adultères
Qu’on assoit à sa table pour faire croire à la réunion
De trois personnes ; et quand du fait du hasard,
Une connaissance vient à reconnaître de loin
L’une ou l’autre des adultères, il croit à la réunion
Innocente de trois amis, ou celle de trois personnes
Engagées en affaires. Au début de ce mouvement,
On utilisait des mannequins de chiffon ou de bois,
Mais l’économie de club, de partage et de réseaux
Conduisit naturellement à l’emploi de personnes
En chair et en os, adultères de couples tiers,
Prêtes à rendre le service en échange d’un retour
De faveur au moment de leurs besoins. Furent ainsi
Assises à ces tables des gens interchangeables
Ne sachant plus au bout du compte quel rôle
Il devaient jouer au plus fort de leur liberté, de celui
Du faire valoir, de celui d’amant et de maitresse.

Crédit image : Ordure bizarre

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s