Portrait du propriétaire en bête féroce

37.165.49

Imaginez vous louer au mois une maison dans une ville étrangère,
Sans que vous ayez contacté le propriétaire autrement que
Par des voies de correspondance électronique. Puis quand
Vient le terme du premier mois de votre loyer, considérez que votre
Téléphone sonne sur un grognement d’animal affamé
Et qu’une voix de fouille vous dise aux frontières bestiales
“Donne l’argent ! Donne l’argent ! L’argent, donne le vite ! ”.
Vous raccrocherez alors au plus vite avec le sentiment d’une horreur
Qui mettra longtemps à se dissoudre, et ne vous fera plus jamais
Sentir chez vous nulle part, ni comme locataire, ni comme propriétaire.

Crédit image : Tiepolo

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s