Combien de lunes mes frères

D-UAn9DXYAY4utG.jpeg

Vivre c’est faire des dégâts,
Respirer c’est retourner le couteau dans la plaie,
Malheur au climat, malheur au pays dont le roi est impatient.
Combien de lunes pour une apocalypse,
Combien de glace fondue pour un déluge,
Croit-on vraiment qu’on disparaisse par industrie,
Quand cela aussi passera.

Crédit image : Karl Haendel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s