Manichéens aux fourneaux

empty-palace.jpg

“Ne désespère pas, un des brigands fut sauvé.
Ne suppose rien, l’autre fut maudit”.
Saint Augustin

Un nouveau né conspire du fait de l’Occident,
Qui lui offre sa créance et lui donne son grief mais
Le monde n’a pas besoin de nouveaux chantages.

Dans les époques révolutionnaires, on s’essaie
A rétablir les grands équilibres, toujours pour rendre
Leur dû aux nouvelles générations.

On a pas su dire la vérité très longtemps,
Le monde n’a pas besoin de nouveaux langages
Et voyez comme on a vite consommé la Lune.

Nous voulons que rien n’appartienne. Avant nous
Le déluge efface le testament. On vomit
Les formes de propriété – même dieu est loué.

Nous sommes dans le cosmos comme dans une cuisine,
Mesquins d’ingrédients, nostalgiques de la naissance
Attendant d’être payés, espérant le service.

Crédit image : Scott Lisfield

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s