J’étais sur ses épaules

sasha-Arutyunova-The-home-stretch-photography-itsnicethat-07.jpg

Il fait partie des hommes dont les portraits de jeunesse
Furent en noir et blanc, il en reste peu.
Sur ses épaules, je me tenais juché, le corps entier
Plongé dans la couleur. Quel bonheur est égal
A ces souvenirs familiers, quel bonheur est polychrome,
Si ce n’est celui là : j’étais sur ses épaules,
Au dessus du passé et plongé dans la couleur.

Crédit image : Sasha Arutyunova

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s