Malgré nous

C3n-RELWcAE_8AI.jpg-large.jpeg

Dans le pays qui ne cesse de se trancher les veines,
Les mirages de la fortune disputent leur magistère
Aux lumières de la Lune. Ce n’est pas la première fois
Qu’on promet un long royaume aux ingénus. L’espoir
Sèche sous le vent en un désert patient et dur,
Le rouge vif du début sert de drapeau, le peuple
Est surveillant, se réunissant en phalanstères de fagots.
Et les réunions s’embrasent de leurs slogans naifs ;
La bêtise insiste, contredite par elle même, réunie en armée.
Tous les lieux sont fréquentés, tous les mots sont prononcés,
On défile en ordre pour les causes hebdomadaires,
On partage le refus comme un pain de communion,
Et l’on marche malgré nous dans le chemin choisi.

Crédit Image : Musée d’Athènes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s