Bijouterie pour hommes

Screen Shot 2018-12-24 at 11.50.31.png

J’achetais des montres.
Et elles s’affichaient dans les revues
Prises en gros plan,
Les cadrans paraissaient immenses dans leur fortune commerciale.

Je ressentais à travers elles une nostalgie du monde matériel,
Remontant les analogies à mon bras
Me levant, me couchant dans une époque où
La gratuité digitale avait détruit la vie privée.

Et ainsi me frayais un chemin dans l’opulence visible.
Tout était su, tout battait la mesure à mille hertz,
Or la lassitude était patiente
Et pouvait attendre

Et elle disait au pendule
Il existe des contradictions,
Sinon comment se chaufferait le diable.

Crédit image : Jaeger-Lecoultre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s