Post-moderne

pomo.1300x700.png

La lune jaune se couche au matin
Après un million d’années suspendue dans la nuit.
Les choses sont pires après de si longues multitudes
Et aucune route ne servira plus à la conduite,
Et aucune rue ne servira plus à l’achat.

Mon esprit est plein du rire d’un merle moqueur,
Je ne peux passer outre les alternatives délaissées.
Mais rien ne se vend plus de la main à la main et
Les guérites sont désertes au trois quart sur mon chemin.

Je prends un ticket, j’insère une carte et j’insiste,
Bientôt je ne ferai plus rien d’autre que me déplacer
Sous le regard du commerce et de la guerre.

Crédit image : inconnu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s