Une loi de conservation

DmWeJqdW4AE0hnc.jpg-large.jpeg

Puisses tu entendre des deux oreilles comment
Tout ce qui réside à l’intérieur est jouissif.
Puisses tu regarder ta vie à la jumelle
Propulsé du pas de tir dans l’espace,
Alors que le centre de gravité de l’ensemble
Reste, immobile à l’endroit du départ,
Tel un fantôme figé sur place. Car
Les fantômes sont les centres de gravité
De nos tribulations ; et aucun théorème ne dit
Que les choses intéressantes se conservent,
Seule la totalité des choses reste entière.
Crédit image : Cassavettes parlant à Gina Rowlands et Peter Falk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s