La richesse

Bob Dylan and Suze Rotolo- 1960s.jpg

Quand notre président répond à coté à la question d’une petite fille sur sa richesse, il déjoue un piège qu’on lui tend depuis qu’il est devenu une personne publique.

Être riche c’est entre autres éviter la répétition subie des choses. Et si ce n’est pas l’avantage principal, son absence rend toute somme d’argent vite fastidieuse.

Dans Stuck in Mobile with the Memphis Blues, Bob Dylan chante You have to pay to get out of/Going through all these things twice. Sortir de la répétition subie est un luxe que peu peuvent se permettre.

Mais parfois un tel luxe tient-il à qui l’on est et à l’attention que l’on porte au quotidien, il est donc permanent. Et parfois est-il est lié à une fonction, comme la fonction présidentielle, dans ce cas transitoire.

Crédit image : Bob Dylan and Suze Rotolo, 1960s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s