Pensait-on au donjon d’envie

Rysbrack---Tottenham-Park.jpg

Pensait-on au donjon d’envie
D’où chacun verrait la nudité d’autrui
Le donjon d’ennui où chacun passerait
La majorité de sa vie à interagir
Avec une machine inanimée.

Disons que poursuivis par notre double
D’échec, disons que le duel entre le parti
De l’attente et de la colère celui, mais
Pensait-on au donjon d’agonie
Matin de point final à la nuit

Pensait-on aux longues mélodies
Aux hymnes, aux ordalies
Sèches de sang, sèches de larmes
Pensait-on aux machineries
Du donjon et de l’ennui ?

Crédit image : Rysbrack – Tottenham-Park

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s